Chers Habitants de la Planète terre,

Navré de vous perturber !

Je comprends qu'en ce moment, nous autres, Israéliens, vous irritons.
Il s'avère, en effet, que vous êtes vraiment contrariés, fâchés, voire indignés..
En fait, vous êtes souvent fâchés contre nous.

  • Aujourd'hui, c'est pour l'utilisation excessive de la force contre les dirigeants "innocents !" du Hamas.

  • Récemment, c'était pour "la répression brutale des Palestiniens".

  • Avant cela, c'était pour le Liban.

  • Avant encore, c'était à cause du bombardement du réacteur nucléaire de Bagdad,

  • de la guerre de Kippour

  • et de la campagne du Sinaï.

Il s'avère que la victoire des Juifs et, par conséquent, leur survie, vous fâchent énormément.

Naturellement, Chers habitants de la planète Terre,
longtemps avant l'existence de l'Etat d'Israël, nous, membres du peuple juif, vous avons irrités.

  • Nous avons irrité le peuple allemand qui a élu Hitler.

  • Nous avons irrité le peuple autrichien qui l'a applaudi à son entrée dans Vienne.

  • Nous avons irrité un bon nombre de nations d'Europe de l'est, dont les Polonais, Slovaques, Lithuaniens, Ukrainiens, Russes, Hongrois, Roumains.

D'ailleurs, l' i r r i t a t i o n que nous causons au monde remonte à fort loin dans l'histoire.

  • Nous avons irrité les Cosaques de Chmielnicki, qui ont massacré des dizaines de milliers d'entre nous, entre 1848 et 1849.

  • Nous avons irrité les Croisés qui, en route pour libérer la Terre Sainte , étaient tellement irrités par les Juifs, qu'ils nous ont massacrés en quantité énorme.

  • Nous avons irrité, durant des siècles, une Eglise catholique qui a fait de son mieux pour établir notre parenté par des inquisitions.

  • Nous avons irrité l'ennemi juré de l'Eglise, Martin Luther, qui, dans son appel à brûler les synagogues - avec les Juifs à l'intérieur -, a fait preuve d'un remarquable esprit chrétien œcuménique !

Et c'est parce que nous étions fâchés de vous fâcher de la sorte, Chers habitants de la planète Terre, que nous avons décidé de vous quitter, si l'on peut dire, et de créer un Etat juif.

Notre raisonnement était que, vivant en contact étroit avec vous, en tant que résidents étrangers dans les divers pays qui sont les vôtres, nous vous contrariions, vous irritions, vous dérangions. Y avait-il, dès lors, une meilleure idée que celle de vous laisser, afin de vous témoigner notre affection et de bénéficier de la vôtre ?

Et c'est ainsi que nous avons décidé de revenir chez nous, dans la patrie même dont nous avions été expulsés, 1.900 ans plus tôt, par un monde romain qu'apparemment, nous avions aussi irrité !

Hélas, Chers habitants de la planète Terre, il s'avère que vous êtes difficiles à contenter.

Après vous avoir quittés, vous et vos pogroms, vos inquisitions, vos croisades et vos holocaustes, après avoir pris congé du monde en général pour vivre seuls dans un petit Etat à nous, nous continuons à vous irriter !

  • Vous êtes fâchés de ce que nous réprimions les pauvres Palestiniens.

  • Vous êtes très en colère de ce que nous ne renoncions pas aux territoires de 1967, qui sont, à l'évidence, l'obstacle à la paix au Proche-Orient.

  • Moscou est contrarié.

  • Washington est contrarié.

  • Les Arabes "radicaux" sont contrariés.

  • Et les doux Egyptiens modérés sont contrariés.

Eh bien, Chers habitants de la planète Terre, prêtez attention à la réaction d'un Juif normal d'Israël.

En 1920, 1921 et 1929, il n'y avait pas de "territoires de 1967" pour faire obstacle à la paix entre les Juifs et les Arabes.

En fait, il n'y avait pas d'Etat juif pour irriter qui que ce soit.

Néanmoins, les mêmes Palestiniens, opprimés et réprimés, ont massacré des dizaines de Juifs à Jérusalem, Jaffa, Safed et Hébron. En 1929, rien que dans cette dernière ville, 67 juifs ont été massacrés en une journée.

Chers habitants de la planète Terre, pourquoi les Arabes de Palestine ont-ils massacré 67 Juifs en un jour, en 1929 ?

Etait-ce par colère contre l'agression israélienne de 1967 ?

Et pourquoi 510 Juifs, hommes, femmes et enfants, ont-ils été massacrés durant les émeutes arabes, entre 1936 et 1939 ?

Etait-ce en raison de l'irritation arabe pour 1967 ?

Et quand vous, Chers habitants de la planète Terre, avez proposé, en 1947, un plan onusien de partition de la Palestine - qui aurait permis la création d'un "Etat palestinien" à côté d'un Israël minuscule -, et que les Arabes ont crié "Non!" et ont déclenché la guerre et tué 6.000 Juifs, cette irritation avait-elle pour cause l'agression de 1967 ?

Et à propos, Chers habitants de la planète Terre, pourquoi n'avons-nous pas entendu votre cri de colère à ce moment-là ? !

Les 'pauvres Palestiniens' qui, aujourd'hui, tuent des Juifs avec des mortiers, des explosifs, des bombes incendiaires et des pierres, font partie du même peuple qui, quand il avait tous les territoires dont il exige maintenant qu'ils lui soient donnés pour son Etat, a essayé de jeter l'Etat juif à la mer.

Les mêmes visages grimaçants, la même haine, le même cri de "itbah-al-yahud, massacrez le Juif !", que nous voyons et entendons aujourd'hui, ont été vus et entendus alors.

Le même peuple, le même rêve : détruire Israël.

Ce qu'ils n'ont pas réussi à réaliser hier, ils en rêvent aujourd'hui...

Et nous ne devrions pas les réprimer ?

Chers habitants de la planète Terre,

  • vous êtes restés les bras croisés durant l'Holocauste.

  • Vous êtes restés les bras croisés, en 1948, quand sept Etats déclenchaient une guerre que la Ligue Arabe comparait fièrement aux massacres perpétrés par les Mongols.

  • Vous êtes restés les bras croisés, en 1967, lorsque Nasser, follement acclamé par des foules déchaînées, dans toutes les capitales arabes du monde, fit le serment de jeter les Juifs à la mer.

  • Et vous resteriez les bras croisés demain, si Israël était menacé d'annihilation.

Et puisque nous savons que les Arabes Palestiniens rêvent chaque jour de cette annihilation, nous ferons tout ce qui nous est possible pour rester vivants sur notre terre.

Si cela vous ennuie, Chers habitants de la planète Terre, eh bien, rappelez-vous combien de fois, dans le passé, vous nous avez causé des ennuis.

De toute façon,
Chers habitants de la planète Terre,
même si cela doit vous causer du tracas,
il y aura toujours un Juif en Israël
qui voudra rester vivant
et garantir la sécurité de ses enfants et petits-enfants.

Navré de vous perturbe
r